7 avril 2011: La journée Internationale de la santé

Au-delà de la culture typiquement française du bien manger et de la pensée souveraine empruntée à DESCARTES, la recherche du bien-être est aujourd’hui au centre des préoccupations.

Certains évènements dramatiques comme la crise de la vache folle ou plus récemment Fukushima nous amènent à penser l'écologie non comme un luxe mais comme un moyen indispensable de préservation de la race humaine.

Ils ouvrent également le débat sur les conséquences à plus ou moins long terme de politiques qui tendent à favoriser l’avoir et le paraître plutôt que l’être.

Dans un environnement où il semble difficile d’arrêter la capitalisation à outrance et la marche effrénée du progrès technologique, l’homme recherche les profits à court terme. Mais il ne dispose plus du recul nécessaire pour rester maître de la situation économique et sociale dans laquelle il évolue. En outre, il ne sait plus tirer pleinement les avantages de ses expériences passées.

Nos difficultés à voir et à voir venir ces « dangers et poisons collectifs » renvoient à notre incapacité à nous prémunir contre les « attaques » intérieures ou maladies que nous avons toujours pensé pouvoir aussi traiter par la médecine allopathique. Il est vrai que celle-ci, axée principalement sur une méthode curative, a permis des avancées notables en matière de guérison de maladies graves, en allongeant de façon significative la durée de vie dans les pays développés. 

Mais si, d’une façon générale, le nombre de guérisons est en constante évolution, il n’en reste pas moins que le nombre de maladies augmente de manière beaucoup plus significative. L'incidence du cancer a, par exemple, doublé entre 1980 et 2005, tandis que le risque de mortalité n’a diminué que de 25% (détail des statistiques ici).

Face à ces nouveaux défis, la multiplication des produits pharmaceutiques devait être la panacée et satisfaire tous les besoins. On a maintenant du mal à imaginer qu’avant la seconde guerre mondiale, il n’existait pas plus de treize médicaments efficaces !

Aujourd'hui l'industrie du médicament et toutes les autorités de santé sont sérieusement mises à mal pour de nombreuses raisons, dont celles évoquées plus haut. L'une d'entre elles tient également à une autre conception de la santé, définie comme un état général de bien-être physique, mental et social pour l'individu, plus responsable de lui-même et de sa santé.

Alors, comment mieux lutter contre la maladie sinon en allant à la source même du problème ?

S’il existe un moyen pour l’homme de s’écarter des comportements destructeurs qu’il a envers lui-même, pourquoi ne pas l’utiliser?

Il est sans doute possible de trouver en l’Ayurveda, médecine traditionnelle indienne, des éléments de réponses à ces interrogations. Contrairement aux médecines occidentales, la médecine ayurvédique relie les problèmes du corps aux problèmes de l’esprit : « Le corps se règle sur le psychisme et le psychisme se règle sur le corps »

Elle recommande ainsi la pratique du yoga pour parvenir à l’équilibre intérieur, seul garant d’une hygiène globale du corps et de l’esprit.

La pratique de la méditation selon les méthodes de sahaja yoga a cela de particulier qu’elle établit la conscience du soi ou la réalisation du soi. Cette nouvelle conscience permet au pratiquant d’être immédiatement alerté des attaques qui se produisent sur ses centres d’énergie.

 

En cette Journée Internationale de la Santé, nous souhaitons attirer particulièrement votre attention sur le foie, cet organe si mal connu et si maltraité par les Français.

 

 

 

 

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires

Ecoutez ici la Radio de Sahaja Yoga.

Plus d'informations sur le site de cybele radio.

Nouvelles

Nous avons le plaisir de vous inviter à notre prochain événement consacré à la vie ainsi qu’à l’enseignement de Shri Mataji, à son message de paix et à l’expérimentation de notre énergie spirituelle intérieure. Plus d'informations sur ce lien ou au 06 60 80 95 89.

SahajaYoga présent au festival de yoga à Paris, porte de la villette du 23 au 26 octobre

 

Journée Internationale du Yoga

 

JOURNEES PORTES OUVERTES

Les 20 & 21Juin 2015 de 14h à 20h

Espace Fontanelle – 2 rue Tournus – PARIS 15è – Métro Avenue Emile Zola

Gratuit et ouvert à tous

Méditation dans le 10ème arrondissement

Rendez vous 1 fois par mois dans le 10ème arrondissement.

Tous les détails sur ce lien.

Practice Yoga in English in Paris

Paris, being a cosmopolitan city, with many students and tourists, who do not necessarily have the time to familiarize with the French language. Expatriates, in Paris for a short stay and maybe, for the French speaking community, who wish to discover English in another context. Practice Sahaja Yoga in english in Paris (read more)

Nous joindre

SAHAJA YOGA Paris
38 rue Fondary

75015 Paris

Tél : 01 45 79 44 97

 

contact@paris-yoga.fr

Heures d'ouverture

(Siège,  Paris 15ème)

Lundi 19h00-21h00

Mardi 14h30-17h30 / 19h30 - 21h

Mercredi 19h30-21h

Jeudi 19h30-21h

Vendredi 19h00-20h00

Samedi 11h00-12h/14h30-16h30