Yoga et Nature: Entre Terre et Soi - Paris-yoga.fr

Vers un déclin naturel

 

L'hégémonie des sciences au détriment des croyances nous a fait miroiter que l'homme pourrait maîtriser la matière et réaliser tous ses rêves de bien-être et de confort matériels. Cela lui a valu de s'éloigner au fur et à mesure des possibilités qui lui étaient offertes de communion avec la nature. Sans le savoir l'homme s'est coupé de sa propre réalité qui est elle-même de la nature de la Terre.

 

L'homme civilisé a négligé les traditions séculaires qui avaient un profond respect de la Terre. Il a imposé une culture dominée par le développement de richesses extérieures. L'aspect métaphysique de la nature a été complètement occulté. La Terre est devenue un objet de spéculation boursière et est traitée en esclave qui doit produire toujours et encore plus.  

 

L'homme est poussé à consommer et on lui crée sans cesse de nouveaux besoins. L'esclave est remplacé par la machine industrielle. Tandis que l'homme est asservi à la consommation de biens matériels qui doivent être écoulés sur un marché planétaire. Il doit consommer des produits dont la portée et les conséquences à long terme n'ont pas été prouvés.

 

L'homme a brisé tous les cycles de vie et de régénération naturels. L'agriculture intensive, l'industrie pharmaceutique et chimique, l'exploitation des OGM, du nucléaire, et des gaz de schiste en sont de bons exemples. L'homme a lancé une croissance et une production exponentielles qui vont bien au-delà de ses besoins vitaux.

Ces politiques agressives ont pour but principal de satisfaire les besoins de richesses de quelques-uns. Ceux-là même qui avancent des arguments tendancieux (nourrir les 9 milliards d'habitants prévus pour 2050) et ignorent volontairement les conséquences de leurs actes. Ils passent des contrats avec les gouvernements de certains pays en voie de développement pour le rachat de milliers d'hectares de Terres. Les clauses de ces contrats restent secrètes, et n'assurent presque jamais l'avenir d'anciens paysans ou agriculteurs locaux.

En outre les techniques de production en masse qu'ils utilisent ne sont pas susceptibles de garantir le bien-vivre des générations futures.

cf. diffusion sur Arte le 19/04/2011, du film "Planète à vendre ".

 

Mais la nature reprend ses droits. Le réchauffement climatique, les cyclones , les tempêtestremblements de terre nous rappellent que l'on doit tenir compte du travail qu'elle opère. On peut citer des évènements récents dont les conséquences ont été désastreuses:

- les tornades dévastant de nombreux états du sud des USA

- et les séismes au Japon causant l'accident nucléaire de Fukushima.

 

Certains alarmistes annoncent des catastrophes encore plus importantes pour l'avenir et sèment le doute sur les capacités de la nature à se régénérer et à retrouver l'équilibre. Ce sentiment d'avenir incertain pousse les nouvelles générations à vivre au jour le jour et contribue à répandre un climat d'auto-destruction de la société. S'il est vrai qu'il est urgent d'arrêter la marche infernale de l'industrialisation et que certains comportements peuvent paraître irréversibles, il ne faut pas négliger le pouvoir de la nature de rétablir l'ordre.

Terre et Mère

Des scientifiques et psychanalistes comme l'anglais John Bowlby ont démontré la nécessité, dès le plus jeune âge, de développer chez l'enfant une base émotionnelle forte. En effet dans les 2 premières années, le lien d''attachement de l'enfant à sa mère est déterminant pour la stabilité psychologique de ce premier.

Si cette relation n'est pas assurée par la mère ou une autre personne de son entourage, l'enfant perd le sens de la préservation de soi, des autres et par conséquent de son environnement.

Cela marque l'importance du côté émotionnel dans l'équilibre du genre humain.

 

Nous avons de bonnes raisons de croire que la Terre serait à l'origine de cet aspect plutôt féminin des êtres humains et de la Création

 

- Elle prend en charge tout ce que nous rejettons et transforme les déchets organiques en substrats pour la croissance des plantes (Une Mère a pour vertu de savoir "prendre sur elle" les tensions de la famille et d'harmoniser les relations entre ses membres).

 

- Elle nous fournit l'eau qui permet de nous rafraîchir et de nous laver de toutes sortes d'impuretés (Une Mère s'occupe de son enfant et veille à son hygiène).

 

- Elle fait pousser les arbres et plantes, sources de notre alimentation (La Mère nourritfait grandir et donne satisfaction à son enfant).

 

- Elle nous attire par la force de la pesanteur (Une Mère est attachée à ses enfants et sait les garder près d'elle).

 

- Elle nous permet de prendre joie à la Création avec des paysages et des spécimens plus différents les uns que les autres (Une Mère sait distraire son enfant lui permettre de se réjouir).

 

La production industrielle marque ses limites dans le sens où les machines ne peuvent reproduire l'attention généreuse de la Terre. Seul l'être humain en est capable.

 

Avec l'exploitation exagérée de la Terre, le non respect de sa valeur maternelle, l'homme corrompt le rôle des matières premières. Ces dernières ne véhiculeraient dès lors plus les qualités "émotionnelles" que la Terre voudrait dispenser par nature.

 

La perte de ce sentiment maternel pourrait sans doute expliquer en quoi l'adulte aurait du mal à être satisfait. Il aurait dans le même temps perdu la culture de la reconnaissance, de la dévotion même, qu'ont certaines cultures pour la Terre-Mère (la pachamama des Indiens d'Amérique).

 

 

Toujours poussé - presque malgré lui - dans une quête tous azimuts de consommations que le marché industriel a ingénieusement préparé pour lui, l'être humain tente en vain d'assouvir sa faim.


 

Face à ce marché, la production artisanale pourrait être une solution.

Pourvu qu'au détriment de l'éthique de bien-être et de vraie satisfaction des consommateurs, la recherche de produits aux prix les plus bas ne soit pas la motivation première.

On peut saluer la science de permaculture qui tend à assurer l'intégration de l'homme et de ses activités dans un écosystème global.

Mais toutes ces démarches impliquent une prise de conscience de l'ensemble du genre humain qui ne peut être réalisée que par la transformation intérieure des individus.

 

L'homme ne pourra en effet être pleinement satisfait que lorsqu'il aura réalisé qu'il porte en lui l'amour maternel universel et qu'il aura développé le pouvoir de le répandre et de le partager autour de lui.

Sahaja yoga, le pouvoir de la Terre Mère en soi.

Sahaja Yoga nous ramène à l'essence de la nature humaine qui est spirituelle. Ce yoga de méditation nous renvoie à une force intelligente de la création capable de rétablir l'équilibre intérieur de chaque individu et de l'ouvrir à la conscience du Soi.

 

Shri Mataji a montré que dans nos mains nous disposions du pouvoir de répandre les vibrations de la Paramchaitanya. C'est ce pouvoir qui est à la base même de la Création, et qui se manifeste à travers l'éveil de la Kundalini. Ce pouvoir transforme les fleurs en fruits et fait germer toutes les graines.

 

Est venu aujourd'hui le temps de la floraison où chaque individu peut développer la capacité de faire renaître la nature morte. Nous pouvons vivre, ici et maintenant, cette période tant attendue où la Terre peut répondre au désir de l'homme de trouver l'harmonie en lui-même et avec les éléments essentiels à la vie.

 

L'homme prend alors conscience que la Terre est de la nature des enfants, qu'elle est de nature innocente. Il réalise que la Terre comme les enfants comprend le langage de l'amour et de la sincérité.

 

Shri Mataji explique comment le principe de la Mère primordiale créa la Terre:

 

"La première chose que nous devons savoir est qu'Elle créa une Kundalini dans la Terre Mère Elle-même et qu'Elle créa le principe de l'innocence à partir de la Terre-Mère. Ceci est très intéressant. Donc, la Terre-Mère devient ainsi quelque chose de très important pour nous. Si nous ne savons pas comment respecter la Terre Mère, nous ne savons pas comment nous respecter nous-mêmes. L'expression de la Mère primordiale en vous est la Kundalini, sans aucun doute, c'est la réflexion de la Mère Universelle à l'intérieur de vous. Mais la réflexion dans la Terre-Mère est aussi exprimée, dans différents endroits, dans différents pays, différentes villes comme la manifestation des chakras et des créations de la Mère Primordiale. Ce fut très important d'abord de créer une très sainte Terre-Mère pour que les êtres humains puissent y naître. Donc la réflexion de la Mère primordiale comme Kundalini fut tout d'abord sur la Terre-Mère." (lisez d'autres extraits)

 

C'est parce que les Grands Saints étaient de la nature innocente de la Terre qu'elle a répondu à leurs volontés en réalisant des miracles:

 

- la Terre se dressa en pont entre l'Inde et le Shri Lanka pour permettre à Shri Rama de délivrer son épouse Shri Sita,

 

- la Mer Morte s'ouvrit pour laisser passer Moïse et libérer les juifs,

 

- le Christ marcha sur l'eau.

 

Alors pourquoi ne pas développer les pouvoirs de la Terre-Mère en vous en accèdant à la réalisation du soi? (En savoir plus sur la pratique de Sahaja Yoga.)

Quelques références

Gaz de Schiste

- Vidéo Planète à vendre diffusée sur Arte le 19 avril 2011.

- Film Solution locale pour pour un désordre global de Coline SERREAU.

- John Bowlby et la Théorie de l'attachement.

Vos commentaires

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires

Ecoutez ici la Radio de Sahaja Yoga.

Plus d'informations sur le site de cybele radio.

Nouvelles

Nous avons le plaisir de vous inviter à notre prochain événement consacré à la vie ainsi qu’à l’enseignement de Shri Mataji, à son message de paix et à l’expérimentation de notre énergie spirituelle intérieure. Plus d'informations sur ce lien ou au 06 60 80 95 89.

SahajaYoga présent au festival de yoga à Paris, porte de la villette du 23 au 26 octobre

 

Journée Internationale du Yoga

 

JOURNEES PORTES OUVERTES

Les 20 & 21Juin 2015 de 14h à 20h

Espace Fontanelle – 2 rue Tournus – PARIS 15è – Métro Avenue Emile Zola

Gratuit et ouvert à tous

Méditation dans le 10ème arrondissement

Rendez vous 1 fois par mois dans le 10ème arrondissement.

Tous les détails sur ce lien.

Practice Yoga in English in Paris

Paris, being a cosmopolitan city, with many students and tourists, who do not necessarily have the time to familiarize with the French language. Expatriates, in Paris for a short stay and maybe, for the French speaking community, who wish to discover English in another context. Practice Sahaja Yoga in english in Paris (read more)

Nous joindre

SAHAJA YOGA Paris
38 rue Fondary

75015 Paris

Tél : 01 45 79 44 97

 

contact@paris-yoga.fr

Heures d'ouverture

(Siège,  Paris 15ème)

Lundi 19h00-21h00

Mardi 14h30-17h30 / 19h30 - 21h

Mercredi 19h30-21h

Jeudi 19h30-21h

Vendredi 19h00-20h00

Samedi 11h00-12h/14h30-16h30